Les films de février

Bonjour à tous!

Après la musique lundi, place au cinéma ce matin! Aujourd’hui, je reviens pour vous parler de deux de mes derniers coups de coeur en matière de ciné: Spotlight et Brooklyn, deux films que je voulais voir à tous prix et qui ne m’ont absolument pas déçus! Je pense vous proposer un nouveau billet ciné très vite puisque je viens de voir DieuMerci et que j’attends avec impatience la sortie de Five et Triple 9, entre autre. Décidément, ce début d’année est excellent de ce coté là!

  

Spotlight

Je démarre donc avec Spotlight, un film inspiré d’une histoire vraie, celle du groupe de journalistes d’investigation Spotlight du Boston Globe qui a révélé, après des mois de travail et d’acharnement, un scandale sexuel d’une ampleur majeur lié à l’église. Je vous l’accorde, tout ça n’est pas très joyeux et pourtant, le film est formidable et passionnant. Le casting d’abord, est une vraie réussite, il faut dire que les journalistes de ce groupe ont travaillés en collaboration avec le réalisateur ainsi que les comédiens, ce qui donne beaucoup d’ampleur au film. Les comédiens sont vraiment excellents, à commencé par Mark Ruffalo, que j’ai trouvé absolument formidable. 

Le scénario ensuite ainsi que la réalisation sont parfaitement maitrisés, et l’Oscar pour le meilleur scénario est d’ailleurs à mon sens amplement mérité! Le rythme du film est incroyable et rend l’enquête passionnante et captivante, on ne s’ennuie jamais et l’on ne voit pas le temps passé. Il s’agit à mon sens d’un film nécessaire sur un sujet délicat et inacceptable dont il est primordial de parler, c’est donc un immense coup de coeur. L’ensemble est réellement parfaitement réalisé, je n’ai donc rien à ajouter si ce n’est de vous recommander vivement d’aller le voir! 

Résumé (Allociné): « Adapté de faits réels, Spotlight retrace la fascinante enquête du Boston Globe – couronnée par le prix Pulitzer – qui a mis à jour un scandale sans précédent au sein de l’Eglise Catholique. Une équipe de journalistes d’investigation, baptisée Spotlight, a enquêté pendant 12 mois sur des suspicions d’abus sexuels au sein d’une des institutions les plus anciennes et les plus respectées au monde. L’enquête révèlera que L’Eglise Catholique a protégé pendant des décennies les personnalités religieuses, juridiques et politiques les plus en vue de Boston, et déclenchera par la suite une vague de révélations dans le monde entier. »

Brooklyn

Place maintenant à Brooklyn, un film absolument magique devant lequel j’ai passé un excellent moment. Après Carol en janvier, c’est au tour de Brooklyn de mettre de nouveau en avant les années 50, toujours autour d’une histoire d’amour. Cette fois-ci, le spectateur suit le parcours d’Eilis Lacey, une jeune femme irlandaise parti tenter sa chance en Amérique, laissant ainsi derrière elle sa famille et ses tous repères. Très vite, la jeune femme est gagnée par le mal du pays, jusqu’à sa rencontre avec un bel italien. Peu à peu, Eilis se fait alors à sa nouvelle vie de new yorkaise, avant d’être rattrapé par le cours de la vie.

J’ai été complètement séduite par ce très joli film dont la photographie est absolument sublime. Chaque plan est de toute beauté (surtout les paysages!), les costumes sont parfaits, à l’image de la BO mais également du casting. Saoirse Ronan est parfaite, à la fois forte et fragile, elle donne beaucoup de caractère à son personnage et Emory Cohen, l’un de ses partenaires masculin apporte lui, beaucoup de douceur et de sensualité. Pour ma part, c’est un coup de coeur, de nouveau. Le New York des années 50 est toujours aussi splendide, tout comme les costumes dont je suis fan, sans oublier la beauté des relations nouées (entre soeurs, entres amies, entre amoureux, entre mère/fille) et la complicité qui en ressort, qui m’a beaucoup touchée. A voir sans conteste! 

Résumé (Allociné): « Dans les années 50, attirée par la promesse d’un avenir meilleur, la jeune Eilis Lacey quitte son Irlande natale et sa famille pour tenter sa chance de l’autre côté de l’Atlantique. À New York, sa rencontre avec un jeune homme lui fait vite oublier le mal du pays… Mais lorsque son passé vient troubler son nouveau bonheur, Eilis se retrouve écartelée entre deux pays… et entre deux hommes. »

Publicités

5 réflexions sur “Les films de février

  1. J’ai beaucoup aimé Spotlight, il est diablement efficace.
    Brooklin me tentait mais j’avais un peu peur du côté guimauve. Et vu le nombre de films à voir sorti cette semaine, je crois bien que je ne le verrai pas.

    • Je suis complètement d’accord pour Spotlight! Pour Brooklyn, personnellement je ne l’ai absolument pas trouvé « guimauve », mais je confirme, il y a beaucoup de très bons films qui sortent en ce moment!

  2. Pingback: Bye Bye 2016, Welcome 2017! | Lauralou

Laisser un petit mot

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s