Mes dernières séries coup de coeur sur Netflix

Bonjour à tous!

Comment allez-vous aujourd’hui? Pour ma part, je n’ai pas vu la semaine passée et je n’en reviens pas d’être déjà à la fin de la semaine. Quoi de mieux donc pour fêter ça, qu’un billet consacré à mes dernières séries coup de cœur?!  Depuis que je suis abonnée à Netflix, je suis beaucoup plus curieuse et je passe pas mal de temps à feuilleter le catalogue pour découvrir de nouvelles pépites. Si je suis parfois déçue comme avec The OA par exemple (que j’ai bien aimé par ailleurs, je n’ai juste pas été soufflée comme beaucoup, j’attends la deuxième saison pour me faire un avis plus précis), je suis la plupart du temps enchantée par mes découvertes, j’avais donc envie de partager ça avec vous! Voila donc de quoi vous faire passer un excellent week end! 

Riverdale

Je démarre avec mon plus gros coup de cœur de ces dernières semaines: Riverdale! Dès les premières secondes de l’épisode pilote, j’ai su que j’allais devenir accro à cette nouvelle série un brin teenage mais complètement addictive! En dehors de la force de son intrigue pleine de suspens, je suis complètement dingue de l’esthétisme de la série et de la beauté des images. L’univers de Riverdale est véritablement marqué et identifié grâce à cet esthétisme, qui lui confère d’emblée un certain mystère. Tous les éléments d’une bonne série teenage sont présents, à savoir: la jolie petite ville américaine un peu perdue, des personnages plus intriguant les uns que les autres, le meurtre d’une « icône » du lycée, des conflits amoureux d’adolescents, des parents loin d’être blanc comme neige ou encore l’arrivée d’une petite nouvelle qui va s’imposer à tous. En bref, une formule qui fonctionne ici à merveille. Pour ma part, j’attends le vendredi avec impatience toute la semaine, rien que pour découvrir le nouvel épisode sur Netflix! Vous l’aurez compris, je vous recommande vivement cette série addictive extrêmement bien produite et vraiment réussie.Pour la petite anecdote, sachez que le personnage de Jughead (mon petit chouchou ♡) est interprété par Cole Sprouse, connu pour son rôle de Ben (le fils de Ross et Carol) dans Friends! 

Synopsis: « Sous ses aires de petite ville tranquille, Riverdale cache en réalité de sombres secrets. Alors qu’une nouvelle année scolaire débute, le jeune Archie Andrews et ses amis Betty, Jughead, et Kevin voient leur quotidien bouleversé par la mort mystérieuse de Jason Blossom, un de leurs camarades de lycée. Alors que les secrets des uns et des autres menacent de remonter à la surface, et que la belle Veronica, fraîchement débarquée de New York, fait une arrivée remarquée en ville, plus rien ne sera jamais comme avant à Riverdale… »

Santa Clarita Diet

On passe à un tout autre style avec Santa Clarita Diet, une série complètement déjantée, décalée et incroyablement drôle! Le pitch est complètement invraisemblable puisqu’il met en avant le cannibalisme. Et oui, en effet ici, on découvre le personnage de Sheila, interprété par Drew Barrymore, qui réalise, suite à un événement un peu particulier, qu’elle doit consommer des êtres humains pour rester en vie. Aidée par son mari et sa fille, Sheila va tenter de trouver la solution « idéale » pour survivre tout en essayant de ne pas trop attirer l’attention sur eux, ce qui n’est pas gagné… S’il ne s’agit pas d’une série inoubliable, Santa Clarita Diet nous fait tout de même passer un bon moment, on rigole devant ces situations absurdes et complètement invraisemblables et l’on se demande bien comment toute cette histoire va pouvoir se terminer. Le format court de la série est un vrai plus, cela permet de visionner un épisode de temps en temps pour se changer les idées et rigoler un bon coup, le casting est plutôt réussi et la réalisation simple mais efficace, en somme c’est un excellent divertissement et une série osée et culottée à découvrir! 

Synopsis: « Joel et Sheila sont mariés. Tous deux agents immobiliers, ils vivent dans l’insatisfaction de leur petite routine tranquille à Santa Clarita, une banlieue de L.A. jusqu’au jour où Sheila subit une transformation spectaculaire qui les attire vers la mort et la destruction… pour le pire et surtout pour le meilleur ! »

Don’t Trust the B —- in the Apartment 23


Place maintenant à une série sur laquelle je suis tombée un peu par hasard sur Netflix et dont le pitch m’a beaucoup tenté, résultat je l’ai terminé en trois petits jours à peine. Et je regrette maintenant de l’avoir terminé aussitôt car la série a été annulée après deux saisons, elle date en effet de 2012 et je le savais on l’a démarrant, mais je ne pensais pas passer un aussi bon moment devant. C’est complètement barré, drôle et décalé, le format court est parfait là encore pour se changer les idées et le casting est franchement bon. Les comédiens choisis sont parfaits dans leur rôle respectif, à commencer par James Van Der Beek, l’innoubliabe Dawson, qui joue ici son propre rôle, une situation plutôt inattendue, et pleine d’autodérision (je l’ai même apprécié ici alors que je le détestais dans Dawson #TeamPacey). Les personnages sont tous plus barrés et névrosés les uns que les autres, à commencer par Chloé et June, les deux colocs et l’on s’en régale à chaque épisode. En somme, j’aurais franchement signé pour une saison de plus, quel dommage! En tout cas, merci à Netflix pour ce petit rattrapage!

Synopsis: « June, une jeune fille honnête et optimiste venant de la campagne doit, contre son gré, emménager avec Chloé, qui se trouve être son parfait opposé: une fêtarde invétérée, sans morale et diablement sexy. Son meilleur ami est particulièrement imbu de sa personne. Et pour couronner le tout, le voisin est un ado pré-pubère pervers ! »

A Series Of Unfortunate Events (Les Désastreuses Aventures des Orphelins Baudelaire)

Et enfin, je termine avec cette dernière petite série produite par Niels Patrick Harris devant laquelle j’ai passé un excellent moment. On y suit les aventures des célèbres Orphelins Baudelaire et leur combat pour échapper au fameux comte Olaf. Ici, j’ai adoré l’univers très riche et très marqué et l’esthétisme très fort de la série. Les décors sont assez dingues et m’ont réellement fait voyager, les aventures sont aussi folles qu’incroyables, la réalisation et la mise en scène sont extrêmement bien maîtrisées et surtout, le casting est irrésistible, mention spéciale notamment pour les trois comédiens interprétant les orphelins, attachants au possible. Une bien chouette série à découvrir très vite et dont j’attends avec impatience les prochains épisodes (j’ai mis 2 épisodes à véritablement entrer dedans, mais ça valait le coup!). 

Synopsis: « Le comte Olaf cherche par les plus vils moyens à dépouiller les trois orphelins Violette, Klaus et Prunille de leur héritage. Les enfants doivent se montrer plus malins que lui, mettre en échec ses plans tordus et le reconnaître sous ses pires déguisements, afin de découvrir la vérité sur le mystérieux décès de leurs parents. »

Advertisements

Laisser un petit mot

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s