Mes lectures estivales – Été 2016 #2

Bonjour à tous!

Comment allez-vous? Comme vous avez pu le voir, j’ai fait une petite pause ici, mais me voilà désormais de retour avec de nouveaux billets! Et pour commencer, je partage avec vous ce matin mon avis sur mes dernières lectures. Une fois n’est pas coutume, il y en a pour tous les goûts: polar, thriller, contemporain… J’espère donc vous donner quelques idées si comme moi, vous partez en septembre. Et pour encore plus d’idées lectures, n’hésitez pas à me retrouver sur mon profil Goodreads ou Livraddict :)! Belle fin de semaine et à vendredi! 

1) Gravé dans le sable – Michel Bussi – Pocket

Je démarre cette revue avec un nouveau Bussi. Si vous me suivez depuis quelque temps, vous devez savoir que j’aime beaucoup cet auteur et que j’ai lu la totalité de ses romans. Celui-ci était le dernier que je n’avais pas lu et trainait dans ma PAL depuis plusieurs mois déjà, je me suis donc décidée à le lire enfin cet été. Il s’agit en réalité de l’un des premiers romans que Michel Bussi a écrit et du premier publié, qui a été ensuite corrigé et réédité l’année dernière. Malheureusement, j’avoue m’être un peu ennuyée au cours de cette lecture. En effet, après avoir lu l’ensemble de ses romans, j’ai trouvé ici qu’il manquait de rythme et si j’ai bien reconnu son style, je suis néanmoins restée sur ma faim et je n’ai pas été conquise par les personnages qui à mon sens, manquent un peu de caractère et de relief. Si vous n’avez encore jamais lu cet auteur, démarré par celui-ci, vous observez ainsi l’évolution de son style, assez incroyable. 

Résumé: « Quel est le prix d’une vie ? Quand on s’appelle Lucky, qu’on a la chance du diable, alors peut-être la mort n’est-elle qu’un défi. Un jeu. Ils étaient cent quatre-vingt-huit soldats sur la péniche en ce jour de juin 1944. Et Lucky a misé sa vie contre une hypothétique fortune. Alice, sa fiancée, n’a rien à perdre lorsque, vingt ans plus tard, elle apprend l’incroyable pacte conclu par Lucky. De la Normandie aux États-Unis, elle se lance en quête de la vérité et des témoins de l’époque… au risque de réveiller les démons du passé. »

2) Leviatemps – Maxime Chattam – Pocket

Avant ce roman, je n’avais encore jamais lu de Maxim Chattam, j’ai donc profité d’une offre à la Fnac pour me laisser tenter par ce roman dont la couverture me parlait énormément et pour découvrir enfin cet auteur. La quatrième de couverture me parlait beaucoup, j’ai donc sauté sur l’occasion. Malheureusement, j’avoue que je suis passée un peu à côté. Malgré la précision du contexte et les recherches effectuées permettant de bien saisir la société et son mode de vie de l’époque, l’histoire ne m’a pas passionné et je n’ai pas non plus accroché avec les personnages, trop froid pour moi. C’est donc un peu raté pour cette première, je ne lirais donc pas le tome 2 de cette duologie mais je retenterai certainement la lecture d’un autre de ses romans, son style étant plutôt très agréable à lire. 

Résumé: « Paris, 1900. Guy de Timée, romancier à succès, vit pourtant dans les combles grinçants d’une maison close. Du jour au lendemain, il a tout plaqué. Femme, enfant, amis, réussite… Il a décidé de se lancer dans un roman policier qui plonge dans les bas-fonds de la civilisation, de se confronter au sang et à la violence. À la mort. Elle va surgir au milieu de la nuit en la personne de Milaine, jeune prostituée du lupanar, assassinée dans des circonstances particulièrement étranges. Et si elle n’était pas la première ? Qui rôde dans les rues de la capitale, dans l’ombre de l’Exposition Universelle ? Quel est le sombre dessein de ce tueur de femme, qui ne laissera bientôt derrière lui que des costumes de peau ? En compagnie de la mystérieuse Faustine, de l’inspecteur Perotti et d’Yoshito, un Japonais impressionnant, sumo déshonoré, Guy va tenter de le découvrir… Des cercles ésotériques de Paris aux merveilles de l’Exposition Universelle, ils vont peu à peu mettre à jour un terrifiant secret, celui qui fascine tout homme depuis la naissance de la civilisation : le contrôle du temps. »

3) Le livre perdu des sortilèges – Déborah Harkness – Le Livre de Poche

Cet été, j’ai eu envie d’aller vers d’autres univers afin de découvrir autre chose et d’élargir mes types de lectures. Je me suis donc dirigée vers ce roman intriguant déniché au rayon jeunesse, qui s’est révélé absolument passionnant et captivant. J’ai dévoré ses 800 pages en quelques jours seulement tant l’univers de ce roman m’a transporté et j’ai déjà hâte de lire la suite, puisqu’il s’agit d’une trilogie. Je suis donc ravie d’avoir outrepassé mes craintes quant au sujet de base du roman, à savoir, l’univers des sorcières et des vampires, dont je ne suis pas fan de manière générale en lecture. En effet, ce roman est extrêmement intelligent et documenté, particulièrement bien pensé et construit et l’histoire est riche et surprenante, c’est un vrai plaisir à lire. Les relations entre les personnages sont assez inattendues et évoluent de façon étonnante, j’ai hâte de découvrir la suite! Petit plus, le fond historique du roman, absolument passionnant! Coup de coeur!

Résumé: « Diana Bishop a renoncé depuis longtemps à un héritage familial compliqué, pour privilégier ses recherches universitaires, une vie simple et ordinaire. Jusqu’au jour où elle emprunte un manuscrit alchimique : l’Ashmole 782. Elle ignore alors qu’elle vient de réveiller un ancien et terrible secret – un secret convoité par de nombreuses et redoutables créatures. Parmi eux, Matthew Clairmont. Un tueur, lui a-t-on dit. Malgré elle, Diana se retrouve au cœur de la tourmente. » Premier roman de l’auteur, il mêle avec brio passion et sensualité, réalisme et fantastique, quête ésotérique et suspense.

4) Comment trouver la femme idéale ou Le Théorème du Homard – Graeme Simsion – Pocket

J’ai ensuite enchainé avec cette lecture contemporaine légère et drolatique, absurde et surprenante mais surtout, décalée à souhait et ça fait du bien. Ce roman se révèle être une excellente lecture que j’ai pris un immense plaisir à lire. On entre très rapidement dans l’univers de Don et on ne se lasse pas de ses maladresses et de sa drôlerie (toujours malgré lui). J’ai adoré ce best-seller loufoque que je vous recommande vivement. Pour ma part, je suis actuellement en train de lire la suite, je vous en parle donc rapidement! Si vous aimez le personnage de Sheldon Cooper dans Big Bang Theorie, foncez, vous devriez adoré Don! 

Résumé: « Don Tillman a un gros problème. Ce n’est pas son incapacité à vivre en société. Ni ses idées arrêtées sur à peu près tout (à commencer par le homard au dîner, le mardi). Non, le vrai souci de Don, brillant professeur de génétique, c’est le « Problème Épouse ». Sur 100 individus de sexe féminin, 100 ne répondent absolument pas à la liste de critères scrupuleusement établie par lui – et Rosie, étudiante le jour, serveuse la nuit, encore moins que les autres… Et c’est bien là que le théorème se complique… »

5) Partir – Tina Seskis – Pocket

Je termine avec ce polar qui me tentait beaucoup et m’intriguait énormément. Là encore, ce fut une très chouette lecture que j’ai dévoré. Le style est extrêmement fluide et agréable, l’histoire est étonnante et le rythme parfait. Les fils se dénouent au fur et à mesure et jusqu’à la dernière page, on en apprend toujours plus. Pour ma part, j’ai adoré ce polar et j’ai été surprise à plusieurs reprises, une réussite! 

Résumé: « Un mari apparemment charmant. Un fils adorable. Une maison ravissante. Emily Coleman est une femme comblée. Pourtant, un beau matin, elle prend le train pour Londres, bien décidée à tout laisser derrière elle. C’est désormais sous l’identité de Catherine Brown qu’elle partage un appartement miteux avec des colocataires et occupe un travail sans avenir. Elle n’aspire désormais qu’à une seconde chance. Mais qu’est-ce qui a pu la pousser à abandonner une vie qui semblait si parfaite ? Quel est ce secret qu’elle protège avec tant de force ? »

Publicités

9 réflexions sur “Mes lectures estivales – Été 2016 #2

  1. Hello,
    Même constat pour Gravé dans le sable, j’ai trouvé les personnages trop “plats”. Pourtant, comme toi, j’apprécie énormément cet auteur. Mais il faut croire que son premier roman n’était pas le style que j’apprécie. Tant pis, ça n’enlève rien à l’admiration que je lui porte =)
    Je suis tentée par le dernier roman que tu évoques : Partir. Je l’ajoutes sur ma liste des Pocket à acheter lors de mon prochain séjour en France. Merci !

    • Je suis complètement d’accord, on sent que son style s’est affiné avec le temps! Avec plaisir, j’espère qu’il te plaira! N’hésites pas à me dire s’il t’auras plu :)!

  2. Pingback: Bye Bye 2016, Welcome 2017! | Lauralou

Laisser un petit mot

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s