Les films d’avril #1

Bonjour à tous!

Je vous retrouve cette semaine pour un nouvel article consacré à mes derniers coups de coeur ciné. Comme vous le savez, j’ai du temps en ce moment, j’en profite donc pour retourner dans les salles obscures, l’un de mes lieux favoris absolu.

Aujourd’hui, je vous parle de deux gros coups de coeur: A trois on y va de Jérôme Bonnell et Caprice, d’Emmanuel Mouret. Mention spéciale d’ailleurs pour les deux affiches, que je trouve extrêmement réussies! La prochaine fois, je vous parlerai de Connasse, princesse des coeurs, que j’ai pu voir en projection privée il y a quelques semaines et probablement de Every Thing Will Be Fine, que j’ai très très envie de voir.

J’ai également pu découvrir en avant-première le film Nos Femmes réalisé par Richard Berry, mais je ne saurais m’étendre davantage dessus, sachez juste que j’ai passé un bon moment et que j’ai bien rigolé ;)!

  

A trois on y va

Je commence cette nouvelle revue ciné pour mon gros coup de coeur de ce début d’année, A trois on y va, un film assez discret dès sa sortie, pourtant très réussi! Porté par un trio de comédiens, ce film conte les difficultés du quotidien d’un couple, la tentation d’un/e autre qui s’installe et le désir souvent incontrôlable qui va avec, le temps qui passe, mais aussi la complicité qui peut naitre là où l’on ne l’attend pas forcément et la relation très forte qui peut lier deux personnes.

Pour ma part, j’ai passé un excellent moment devant ce film très tendre bien que très juste, dont la réalisation est très réussie et le casting parfait! Anaïs Demoustier est parfaite dans le rôle de la petite ingénue venu secouer une vie de couple fatiguée et Félix Moati est extrêmement touchant dans celui du mec tendre un peu paumé. N’oublions pas nous plus Sophie Verbeeck, dont le personnage apporte beaucoup d’intensité. Au final, on obtient un film drôle, très doux, avec de jolies images, devant lequel on passe un excellent moment et qui nous fait ressentir toutes sortes d’émotions, on est captivé par l’histoire un peu loufoque et inattendue de ces trois jeunes adultes attendrissants et fantaisistes et l’on se laisse délicieusement surprendre par la fin. Coup de coeur!

Le film nest plus beaucoup distribué, mais vous pouvez toujours le voir au Luminor – Hôtel de Ville, si vous êtes sur Paris. 

Résumé (Allociné): « Charlotte et Micha sont jeunes et amoureux. Ils viennent de s’acheter une maison près de Lille pour y filer le parfait amour. Mais depuis quelques mois, Charlotte trompe Micha avec Mélodie… Sans rien soupçonner, se sentant toutefois un peu délaissé, Micha trompe Charlotte à son tour… mais avec Mélodie aussi ! Pour Mélodie, c’est le vertige. Complice du secret de chacun. Amoureuse des deux en même temps… »

Caprice

Passons ensuite à Caprice, une comédie toute aussi réjouissante et réussie, portée là encore par d’excellents comédiens. Cette fois-ci, le point de départ est différent, puisqu’aucun couple n’est constitué à la base, il va en effet naitre sous nos yeux ébahis. Ebahis oui, car comment penser que dans la vie, un tel conte de fée ne serait-ce que seulement plausible?

Comme toujours avec Emmanuel Mouret, il s’agit d’une comédie sucrée et délicate où le temps tourne au ralenti. Le casting est superbe, Anaïs Demoustier (oui encore!) est touchante dans sa naïveté (quoique…), Virginie Efira absolument magnifique et magnétique, Laurent Stocker impeccable dans son rôle d’ami fidèle et de confiance et Emmanuel Mouret fidèle à lui même, lunaire et décalé mais toujours aussi amusant et attendrissant. 

Là encore, j’ai passé un excellent moment qui aurait pourtant pu être gâché, car j’ai appris que je n’avais pas le stage tant désiré au début de la séance, c’est dire le pouvoir de ce film! Je me suis tout de suite plongée dans l’ambiance délicate de cette comédie douce et sensible qui donne furieusement envie de tomber amoureux si ce n’est pas déjà le cas. Caprice est un très joli film plein d’espoir et de douceur, poétique, romantique, décalé et à l’ambiance certes un brin surannée, mais qui fait justement tout son charme! Coup de coeur! 

Résumé (Allociné): « Clément, instituteur, est comblé jusqu’à l’étourdissement : Alicia, une actrice célèbre qu’il admire au plus haut point, devient sa compagne. Tout se complique quand il rencontre Caprice, une jeune femme excessive et débordante qui s’éprend de lui. Entretemps son meilleur ami, Thomas, se rapproche d’Alicia… »

Advertisements

Une réflexion sur “Les films d’avril #1

  1. Pingback: Bye Bye 2015, Welcome 2016! | Lauralou

Laisser un petit mot

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s