Les films de décembre

Bonjour à tous!

Et voilà, les vacances sont déjà terminées et l’heure de la rentrée a sonné. Pour que cela soit un peu moins triste, quoi de mieux que de s’offrir un ciné? Aujourd’hui, je vous parle donc de mes deux coups de coeur du mois de décembre: Paddington, le célèbre et irrésistible ourson anglais et The Riot Club, la très bonne adaptation cinématographique de la pièce de théâtre Posh, de Laura Wade.

  

Paddington

D’aussi loin que je m’en souvienne, j’ai toujours été fan de cet ourson anglais si craquant, au point même d’avoir une peluche à son effigie lorsque j’étais enfant. Alors forcément, lorsque j’ai su qu’il était le héros d’un nouveau film, je ne pouvais pas ne pas y aller. De plus, c’était l’occasion de me plonger avec un peu d’avance dans l’esprit british, juste avant mes vacances londoniennes. 

Comme je m’y attendais, j’ai passé un excellent moment (qui est passé bien trop vite d’ailleurs) et j’ai été subjuguée par la qualité des images de Londres et de Paddington, réalisé en images de synthèse mais pourtant si réel.. Je pense  qu’il est tout simplement impossible de lui résister, Paddington vous séduira à coup sur tant cet ourson est irrésistible! De mon côté, j’avoue avoir également eu un coup de coeur particulier pour le doublage français de Paddington, que l’on doit à Guillaume Gallienne, absolument parfait (et vraiment touchant) pour l’occasion. Voilà une comédie pleine de fraicheur à voir en famille et à ne surtout pas manquer cet hiver!

Résumé (Allociné): « Paddington raconte l’histoire d’un jeune ours péruvien fraîchement débarqué à Londres, à la recherche d’un foyer et d’une vie meilleure. Il réalise vite que la ville de ses rêves n’est pas aussi accueillante qu’il croyait. Par chance, il rencontre la famille Brown et en devient peu à peu un membre à part entière. »

The Riot Club

Lorsque ma meilleure amie et moi avons décidé de passer un 31 décembre calme et que nous avons finalement opté pour un ciné, il a évidemment fallu choisir un film et tomber d’accord. Nous voulions de quoi nous détendre et surtout pas quelque chose de trop compliqué ou déprimant. Puis j’ai commencé à chercher et je me suis souvenu de l’affiche de ce film qui m’avait intrigué dans le métro quelque temps avant, et nous sommes partis sur cette idée. 

Si le film n’est pas aussi léger qu’il parait, il n’en ai pas moins vraiment intéressant et très réussi. J’ai en effet passé un excellent moment et j’ai été ravie de voir Londres et la Grande-Bretagne de nouveau sur les écrans. Le casting est particulièrement bon et le sujet profondément d’actualité et complexe (les clubs privés réservés à l’élite, dont les membres font de l’excès leur mot d’ordre). Pour ma part, j’ai été absolument séduite par ce film et je vous le recommande chaudement! Ah oui, et, il faut le dire, le casting est TRÈS intéressant questions beaux mâles ;). Il en va de même pour l’Université d’Oxford qui, à l’image de l’Université de Cambridge, m’a toujours fasciné, j’aurais tellement aimé étudier dans ce genre d’établissements mythiques, pas vous?! Par conséquent j’ai beaucoup aimé découvrir ce phénomène dont je n’avais pas vraiment connaissance et découvrir un peu ce que peut cacher de tels établissements fréquentés majoritairement par l’élite. 

Résumé (Allociné): « Le Riot Club est réservé à l’élite de la nation. Ce cercle très secret d’Oxford fait de la débauche et de l’excès son modèle depuis 3 siècles. Miles et Alistair, deux étudiants en première année, ne reculeront devant rien pour avoir l’honneur d’en faire partie… »

Advertisements

8 réflexions sur “Les films de décembre

  1. J’ai bien aimé Paddington il est mignon ce petit ourson.

    The Riot Club c’est autre chose, autant j’ai aimé les trois premiers tiers du film, autant j’ai trouvé la conclusion assez décevante !

    • C’est vrai que pensais que le film se terminerait autrement, mais cela ne m’a pas déranger plus que ça. En revanche, j’ai été étonnée que la grande partie du film soit celle qui se déroule dans le restaurant. Après avoir vu la bande annonce, je ne m’attendais pas à ça.

  2. J’ai pas pu allé les voir au ciné 😦 J’ai appris à lire en lisant Paddington alors j’aurai vraiment aimé le voir parler plutôt que de le lire !
    Il est peut être encore temps d’y aller !

    De Gros Bisous
    La Miss à tout dire 🙂

  3. J’ai adoré Paddington moi aussi, je l’ai vu en VO et j’ai aussi beaucoup aimé l’acteur qui faisait sa voix (et cet accent british!!) 🙂

  4. Oui je me rappelle avoir entendu Guillaume Galienne dans la bande annonce en français, je trouve qu’ils ont bien choisi!!!

Laisser un petit mot

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s