Rentrée cinématographique

Bonsoir à tous! Comment allez-vous?

Me voilà désormais vraiment de retour par ici. Après quelques réflexions quant à ce nouveau blog, j’ai décidé, parallèlement à l’ancien, de poster toujours aussi régulièrement mais différemment. En effet, désormais je posterai le lundi, le mercredi et soit le vendredi ou le dimanche, afin de créer une sorte de rendez-vous qui clarifierai le blog.

Et je commence dès à présent avec un billet ciné, puisque j’ai pu rattraper mon retard pendant les vacances et voir ainsi 3 films (il en reste encore 3 sur ma liste pour le mois de janvier et j’espère les voir vite pour pouvoir vous en parler à la fin du mois): Hunger Games (oui je sais il était temps..), Don Jon et Jamais le Premier Soir. Mon avis, tout de suite!

   

Hunger Games

Lorsque le premier volet de la saga Hunger Games est sorti, je suis passée complètement à côté. En effet, je n’avais jamais entendu parler ni du film ni des livres avant que mon homme me propose une soirée DVD devant. Pourtant, dès les premières minutes du film, j’ai été complètement aspirée dans cet univers si particulier, bien que gênée par cette situation très « glauque ». L’histoire est en effet assez particulière et cette idée de tuer des gens pour rien me dérangeait, même s’il ne s’agit que de fiction. Je ne sais pas pourquoi, mais cela me gênait vraiment.. Pourtant, j’ai tout de suite accroché à l’histoire, et si les livres ne me tentaient pas, j’avais néanmoins très envie de découvrir les films suivants. Aussi, il était hors de question que je passe cette fois-là à côté de sa sortie ciné. Il s’agit en effet clairement d’un film à voir en salle, pour profiter pleinement des images incroyables qu’il offre. Après avoir fait face plusieurs fois à une salle complète, mon homme et moi avons enfin réussi à le voir la semaine dernière.

Sans surprise, nous avons ADORÉ ce second volet, que nous avons trouvé beaucoup plus palpitant et surprenant que le premier. On entre à nouveau immédiatement dans l’histoire et l’on se demande bien comment cela va se terminer… Le film est encore une fois très réussi,  les images sont superbes (tout comme les costumes: cette robe de mariée, quelle beauté!), le casting est toujours aussi impeccable et l’histoire se tient… et nous tient en haleine! Le film dure 2h30 mais cela file à grande vitesse et la fin arrive beaucoup trop vite, qui plus est à un moment crucial. Vous l’aurez compris, j’ai vraiment hâte de me laisser à nouveau surprendre par le prochain volet, afin de découvrir la suite des aventures de Katniss et Peeta!

Résumé (Allociné): « Katniss Everdeen est rentrée chez elle saine et sauve après avoir remporté la 74e édition des Hunger Games avec son partenaire Peeta Mellark. Puisqu’ils ont gagné, ils sont obligés de laisser une fois de plus leur famille et leurs amis pour partir faire la Tournée de la victoire dans tous les districts. Au fil de son voyage, Katniss sent que la révolte gronde, mais le Capitole exerce toujours un contrôle absolu sur les districts tandis que le Président Snow prépare la 75e édition des Hunger Games, les Jeux de l’Expiation – une compétition qui pourrait changer Panem à jamais… »

Don Jon

Place ensuite à Don Jon, le premier film de Joseph Gordon-Levitt, un comédien que j’ai découvert dans 500 jours ensemble (un petit bijou!) et que je suis depuis pas mal (il faut dire que le monsieur choisit très bien ses films!). Me fiant ainsi à la qualité de ceux dans lesquels il joue, je me suis dit que je ne pouvais pas manquer son premier film. De plus, les critiques étant dithyrambiques, je ne me suis pas posée plus de question.

J’aurais peut être du.. En effet, j’avoue avoir été grandement déçue. Je n’irais pas jusqu’a dire que je n’ai pas aimé, ce qui serait faux, mais je m’attendais vraiment à quelque chose de mieux. Pourtant, le film est très bien réalisé et très bien construit, le casting est plutôt bon (le monsieur à quand même réussi à avoir Scarlett Johansson, ce qui n’est pas rien, même si elle n’est pas époustouflante ici, sans oublier Julianne Moore, très touchante) et l’ensemble plutôt cohérent mais il m’a manqué quelque chose. Je ne saurais dire quoi, mais je trouve que ce film est au final un peu fade et vraiment prévisible, c’est dommage. Le sujet est pourtant vaste et sacrément intéressant au regard de notre société actuelle, mais peut être traité trop rapidement et de manière trop superficielle. Peut être était-ce un parti pris, mais de mon côté, cela ne me suffit pas. Don Jon n’en reste pas moins un film sympathique, drôle et plutôt bien joué, à voir tranquillement en DVD au chaud chez soi plutôt qu’au cinéma. Et vous, vous l’avez vu? Vous avez aimé?

Résumé (Allociné): « Jon Martello est un beau mec que ses amis ont surnommé Don Jon en raison de son talent à séduire une nouvelle fille chaque week-end. Mais pour lui, même les rencontres les plus excitantes ne valent pas les moments solitaires qu’il passe devant son ordinateur à regarder des films pornographiques. Barbara Sugarman est une jeune femme lumineuse, nourrie aux comédies romantiques hollywoodiennes, bien décidée à trouver son Prince Charmant. Leur rencontre est un choc, une explosion dans la vie de chacun. Bourrés d’illusions et d’idées reçues sur le sexe opposé, Jon et Barbara vont devoir laisser tomber leurs fantasmes s’ils veulent avoir une chance de vivre enfin une vraie relation… »

PS: Je termine cette review ciné par Jamais le premier soir, une comédie signée Melissa Drigeard. Là encore il s’agit d’un premier film. Et là encore, j’ai été un peu déçue. J’aime bien commencer l’année par un film doudou, une sorte de feel-good movie qui me met la pêche pour commencer l’année. J’ai débuté 2013 avec La Stratégie de la Poussette, une comédie romantique que j’avais adorée (bien que je reconnaisse qu’il ne s’agit pas d’un grand film^^) et cette année j’ai misé sur celui-ci. Un bon film de nana avec une casting assez chouette (je suis dingue de Mélanie Doutey, je trouve cette femme incroyablement classe et j’aime beaucoup son jeu). Sauf que le scénario est un peu trop mince et trop caricatural à mon goût.. Cela dit, je savais en allant voir ce film que je n’allais pas voir du Godard.. J’estime que l’on ne peut pas réellement reprocher à un tel film d’être trop léger ou trop facile, trop cliché. En effet, la bande-annonce est honnête et reflète réellement l’état d’esprit du film qui est vendu comme un film de nana. On sait ce que l’on va voir avec ce genre de film! Aussi, j’ai passé un bon moment, j’ai bien ri et c’est le principal. Même si c’est vrai que le film aurait pu être un poil plus écrit ;)..

Résumé (Allociné): « Julie est une jeune femme pétillante mais continuellement malheureuse en amour. Se faire larguer par coursier à son travail semble donc lui porter le coup de grâce. Mais le livre « Le bonheur, ça s’apprend » devient sa bible et elle en applique les conseils à la lettre au travail et en amour. Cette nouvelle lubie de « pensée positive » laisse sceptiques ses deux meilleures amies dont la vie amoureuse n’est pas non plus au beau fixe. Quand l’une, Louise, entretient une liaison secrète avec son boss, l’autre, Rose, subit le quotidien d’un couple en bout de course. Devenue cliente régulière d’une librairie où elle dévalise le rayon « épanouissement personnel », Julie va y faire des rencontres qui vont peut-être enfin changer sa vie… »

Bonne fin de semaine à vous et à bientôt!

Publicités

Laisser un petit mot

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s